ALLAH ORDONNE DANS LE CORAN QU'IL SOIT CRAINT

Craindre Allah n'est pas, comme le présument certaines personnes, un trait exclusif des prophètes et de ceux qui sont particulièrement proches de Lui, mais c'est plutôt un sentiment porté dans le cœur de tous les croyants, sentiment qui doit être dans le cœur de tout individu. Le commandement d'Allah dans le Coran est clair :

O vous qui avez cru ! Craignez Allah. Que chaque âme voit bien ce qu'elle a avancé pour demain. Et craignez Allah, car Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites. (Sourate al-Hasr, 18)

Notre Prophète (pbsl) a également attiré l'attention sur cette question dans plusieurs de ses hadiths, rappelant aux croyants de toujours craindre Allah :

Craignez Allah où que vous soyez ; si vous suivez une mauvaise action par une bonne action, vous l'effacerez ; et comportez-vous avec les gens avec un bon caractère. (At-Tirmizhî)

Allah a créé l'être humain et le connaît donc intimement, mieux qu'il ne se connaît lui-même. Il sait tout ce que chacun de nous garde secrètement dans son for intérieur. Il est très bien informé des doutes divers que l'âme peut connaître ainsi que des jeux multiples que la personnalité de l'individu peut jouer. Et pour cause : Il a créé chaque âme et lui a donné une capacité illimitée à faire le mal, ainsi que l'inspiration pour l'éviter de sorte que l'épreuve soit égale. Allah a également créé Satan comme faisant partie de cette épreuve et lui a accordé un ensemble de qualités spéciales lui permettant la poursuite de son objectif.
C'est pour cette raison que le plus grand soutien dans une épreuve de la vie d'un croyant est la crainte d'Allah qui lui permet de se comporter comme Il le recommande, de travailler de façon à Lui faire plaisir, de se protéger contre les tentations de Satan ainsi que celle de sa faible personnalité, tout cela avec attention et résistance. Un comportement pareil ne convient pas aux tentatives de Satan de manipuler les désirs illimités de la faible personnalité de l'être.

Encourageant les désirs bas de l'individu, Satan tente toujours et avant tout de dissiper la crainte d'Allah chez l'homme. Il présente des distractions qui détourneront les gens de la crainte d'Allah et la prudence à Son égard en insinuant que ces dernières ne sont pas nécessaires ou même fausses et que aimer Allah et posséder un cœur pur sont plus importants. Cependant, un lecteur consciencieux du Coran sait reconnaître la fausseté de telles suggestions, se rend compte qu'elles n'ont aucune base réaliste, et qu'elles proposent un objectif complètement éloigné du droit chemin et donc trompeur, parce que, dans le Coran, Allah a ordonné aux croyants de Le craindre et l'a fait dans la forme la plus claire possible. Cet ordre se retrouve dans plusieurs versets coraniques :

… Et craignez Allah. Et sachez qu'Allah est dur en punition. (Sourate al-Baqarah, 196)

... Et craignez Allah. Et sachez que c'est vers Lui que vous serez rassemblés. (Sourate al-Baqarah, 203)

... Et craignez Allah, et sachez qu'Allah est Omniscient. (Sourate al-Baqarah, 231)

… Et craignez Allah, et sachez qu'Allah observe ce que vous faites. (Sourate al-Baqarah, 233)

O les croyants! Craignez Allah, cherchez le moyen de vous rapprocher de Lui et luttez pour Sa cause. Peut-être serez-vous de ceux qui réussissent ! (Sourate al-Maidah, 35)

Comme c'est le cas pour d'autres sujets, le croyant s'efforcera sans réserve et inconditionnellement de réaliser l'ordre d'Allah. Contrairement à ceux qui se détournent du Coran et qui mettent en doute la nécessité ou l'intérêt de craindre Allah, le croyant n'est pas trompé par les insinuations inlassables de Satan qui donnent lieu à des anxiétés perturbatrices. Pourquoi une personne qui aime Allah doit-elle Le craindre ? Tout comme les prières quotidiennes et le jeûne sont des pratiques obligatoires à accomplir de la meilleure façon possible, la crainte d'Allah est, elle aussi, un état spirituel essentiel que le croyant doit s'efforcer de faire naître en lui-même avec sincérité. Allah a révélé en détail dans le Coran la sagesse divine qui conduit l'homme à la crainte d'Allah. Ce sujet sera étudié en détail dans les chapitres suivants.


CRAINDRE ALLAH COMME IL LE DÉCRIT DANS LE CORAN

O les croyants ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu'en pleine soumission. (Sourate al-Imran, 102)

Le verset : “Craignez Allah comme Il doit être craint...” proclame un sujet qui a été traité dans le Coran de la manière la plus ouverte et la plus détaillée, de la manière de craindre au niveau de l'état spirituel et à la sévérité de l'injonction. Ce sont là les objectifs les plus importants de la révélation coranique :

Ceci est un message (le Coran) pour les gens afin qu'ils soient avertis, qu'ils sachent qu'Il n'est qu'un Dieu unique, et pour que les doués d'intelligence s'exhortent. (Sourate Ibrahim, 52)

Nous allons voir maintenant comment Allah doit être craint conformément aux enseignements coraniques.

Craindre Allah du mieux que l'on peut

Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, écoutez, obéissez… (Sourate at-Tagabun, 16)

Dans le Saint Coran, Allah a expliqué en détail à l'humanité Son éternel pouvoir, Son haut rang et Sa supériorité, aussi bien que le châtiment sévère qu'Il réserve à ceux qui se rebellent contre Lui. En conséquence, nous devons, dans un premier temps, réfléchir profondément à ces réalités avec sincérité et, dans un deuxième temps, nos intentions et nos actions devront refléter un comportement adopté en connaissance de cause. Ce but doit être atteint par l'effort personnel, comme enseigné dans le Coran, c'est-à-dire, nous devons apprécier le pouvoir d'Allah du meilleur de nous-mêmes, et être conscients de Ses avertissements concernant le châtiment éternel de l'enfer. Ainsi, la crainte d'Allah devient une réalité naturelle dans notre cœur. Le croyant doit craindre Allah selon ses capacités et être conscients des conséquences qui découlent du fait de ne pas observer l'office obligatoire prescrit dans le Coran, aussi bien que de commettre des actes blâmables qui sont également expliqués en détail dans le Coran :

C'est ainsi que nous l'avons fait descendre un Coran en [langue] arabe, et Nous y avons multiplié les menaces, afin qu'ils deviennent pieux ou qu'il les incite à s'exhorter ? (Sourate Ta-Ha, 113)

Voilà un autre point très important à clarifier : craindre Allah n'est pas un sentiment qui ne peut être accompli qu'en passant par de nombreuses situations spirituelles difficiles. Au contraire, c'est une sensation profonde inévitablement ressentie par quiconque réfléchit avec un esprit ouvert. Une personne espérant parvenir à une réelle crainte d'Allah peut l'accomplir par une réflexion sincère. C'est-à-dire qu'une personne qui pense à la mort et aux conséquences à affronter après la mort, peut développer ce sentiment combiné de crainte et de respect. Cela dépend entièrement de la perspicacité des individus et de leur capacité à être sincères.

Craindre Allah sans le voir

Pour éviter la confusion avec d'autres craintes terrestres, Allah a également décrit dans le Coran les émotions et l'état de spiritualité d'un croyant qui craint Allah. La crainte d'Allah ne ressemble pas à n'importe quelle autre ; elle est extrêmement profonde et pleine de respect. Ce genre de crainte est unique et n'est pas sensé donner lieu à la peine et à l'inconfort. Bien au contraire, cela rappelle aux gens leur humilité et leur servitude envers Allah et ouvre et élargit la conscience et la raison. Cette crainte permet à l'individu d'atteindre un très haut niveau de droiture.

Cette crainte augmentera également le fervent désir d'un croyant pour l'au-delà et incitera l'espoir et la patience. La crainte d'Allah augmente également plusieurs fois le rapprochement et l'amour d'un croyant pour Allah ; c'est un sentiment essentiel qui permet de connaître de grands plaisirs spirituels. Le Coran fait allusion dans plusieurs versets coraniques à la crainte profonde que les croyants possèdent :

Ceux qui redoutent leur Seigneur bien qu'ils ne L'aient jamais vu auront un pardon et une grande récompense. (Sourate al-Mulk, 12)

... redoutent leur Seigneur et craignent une malheureuse reddition de compte. (Sourate Ar-Raad, 21)

… qui redoute le Tout Miséricordieux bien qu'il ne Le voit pas, et qui vient [vers Lui] avec un cœur porté à l'obéissance. (Sourate Qaf, 33)

Ceux qui communiquent les messages d'Allah, Le craignaient et ne redoutaient nul autre qu'Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout. (Sourate Al-Ahzab, 39)

Ressentir l'espoir avec la crainte

Bien qu'un croyant craigne Allah, il ne doit jamais oublier Sa compassion, Sa miséricorde et Son pardon, ou qu'Il soit le Seul, grâce à Sa générosité, à accepter la repentance. Ce sera la raison de posséder en retour, un espoir sincère, tout en possédant une véritable crainte. Une profonde peur d'Allah donnera lieu à un niveau de réflexion solide sur Ses attributs, permettant à la supériorité et à la grandeur d'Allah d'être fortement plus appréciées, ce qui donnera lieu à un plus grand rapprochement d'Allah. On obtiendra une plus grande perception de Sa miséricorde ainsi que de Sa grâce et un immense pardon.
Pour cela, un vrai croyant se tournera et suppliera Allah dans un état spirituel rempli de crainte et d'espoir :

Ils s'arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et espoir; et ils font largesse de ce que Nous leur attribuons. (Sourate As-Sajda, 16)
Ce qui indique que craindre Allah n'a jamais été un sentiment qui cause le désespoir et le pessimisme. Dans plusieurs versets coraniques, il est dit qu'un musulman doit être dans un état d'optimisme constant :

… Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d'Allah est proche des bienfaisants. (Sourate al-Araf, 56)

Dis: “O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux”. (Sourate az-Zumar, 53)

D'autre part, le désespoir est une caractéristique des non-croyants, et qui est également indiquée dans plusieurs versets :

Et ceux qui ne croient pas aux versets d'Allah et à Sa rencontre désespèrent de Ma miséricorde. Et ceux-là auront un châtiment douloureux. (Sourate al-Ankabut, 23)

O vous qui croyez ! Evitez de vous allier à ceux qui on encouru la colère de Dieu et qui désespèrent de la vie future, au même titre que les infidèles qui désespèrent de voir revenir à la vie ceux qui sont dans les sépultures. (Sourate al-Mumtahanah, 13)

 

ACCUEIL